Notre guide d’expert sur les services gratuits et payants, la taille des fichiers, les inconvénients et la protection de vos données.

Les services de stockage (synchronisation) et de sauvegarde cloud ne sont pas la même chose. Tous deux vous permettent de stocker vos fichiers en toute sécurité sur des serveurs Internet, mais leur approche est différente. Ils vous offrent tous deux la commodité d’accéder à vos fichiers de n’importe où, sur Internet, et la tranquillité d’esprit de voir vos fichiers copiés hors site. Si vous préférez opter pour du stockage local, lisez nos guides sur le disque dur externe ainsi que sur le disque dur interne.

Le stockage cloud (sync) vous permet de synchroniser les fichiers importants de votre ordinateur, pour y accéder à tout moment depuis n’importe quel appareil connecté à Internet, où que vous soyez.

Les services de sauvegarde en ligne ou cloud peuvent automatiser la duplication de vos fichiers, voire de votre ordinateur entier, en toute sécurité sur un serveur en ligne. Mais ils ne remplacent pas totalement la copie de vos fichiers sur un disque dur externe.

 

Stockage (synchro) cloud

La plupart des services de stockage cloud fonctionnent en synchronisant vos données sur leurs serveurs et sur les appareils en ligne (tablettes, ordinateurs portables, smartphones, etc.). En général, vous pouvez créer ou nommer un ou plusieurs dossiers dynamiques sur votre ordinateur, et tout ce qui se trouve dans ces dossiers sera automatiquement synchronisé lorsqu’un nouveau contenu sera ajouté. Vous pouvez également accéder aux fichiers de votre hot folder via un portail web.

Que vous optiez pour OneDrive, Dropbox ou l’un des nombreux autres services de stockage cloud, la sécurité dépend du fournisseur de services et de ce qu’il propose. Notre test des services de stockage cloud a révélé l’existence d’une série de mesures de sécurité, notamment différents niveaux de cryptage, une protection contre les pirates pendant le transfert des fichiers et une vérification en deux étapes, mais tous les services ne proposent pas toutes ces mesures. Si le stockage d’informations sensibles vous préoccupe, assurez-vous de bien comprendre les fonctions de sécurité et les limites de votre fournisseur de stockage en ligne préféré.

 

Cloud gratuit ou payant ?

La plupart des services de stockage cloud offrent une certaine quantité d’espace gratuitement, et si vous avez besoin de plus, vous devez payer. La plupart des services vous offrent un espace de stockage gratuit de 5 à 15 Go, ce qui est souvent suffisant pour stocker vos documents les plus importants. Si vous envisagez de synchroniser des photos, des fichiers audio et vidéo de haute qualité, il est préférable d’opter pour un service offrant plus d’espace. Vous pouvez souvent gagner plus d’espace de stockage gratuit en recommandant le service à vos amis, ou vous pouvez acheter plus d’espace avec un abonnement mensuel/annuel.

Mais avant d’ouvrir votre portefeuille, il est important de considérer les aspects pratiques de l’achat de plus d’espace de stockage. Chaque fois que votre hot folder se synchronise, vous augmentez votre limite mensuelle de chargement/téléchargement. Si vous ne bénéficiez pas d’un forfait illimité auprès de votre fournisseur d’accès, vous devrez surveiller la quantité de données que vous utilisez avec le service. Bien que 50 Go de stockage cloud puissent sembler intéressants, si votre FAI vous limite à 25 Go par mois, il est peu probable que vous utilisiez tout l’espace.

 

Ce que vous devez savoir d’autre sur le stockage en ligne

Sauvegarde des données en ligne

Sauvegarde des données en ligne

Limites de taille des fichiers

La plupart du temps, il est peu probable que vous téléchargiez des fichiers volumineux, mais dans les rares cas où vous devez envoyer quelques gigaoctets vers le cloud, vous devez savoir si votre service impose des restrictions sur la taille des fichiers individuels. Certains services n’autorisent pas les fichiers de plus de 2 Go, par exemple, tandis que d’autres vous permettent de stocker des fichiers d’une taille maximale de 10 Go.

 

Dossiers actifs

Un hot folder est un emplacement fourni par le service cloud qui ressemble à un dossier normal sur votre ordinateur de bureau ou votre appareil mobile, mais qui est un emplacement en ligne constamment surveillé. Ainsi, si vous faites glisser une photo dans le hot folder, le service cloud examine le contenu de ce dossier et rend ce fichier accessible à tous les autres appareils qui peuvent utiliser le service cloud. Certains services ne proposent qu’un seul hot folder, d’autres en autorisent plusieurs. Certains services créent le hot folder que vous devez utiliser ; d’autres vous permettent de sélectionner un dossier existant (par exemple, votre dossier Mes documents) comme hot folder.

 

Visualisation et édition de documents

Il peut être utile de pouvoir consulter et même modifier des documents lorsqu’ils se trouvent cloud, sans avoir à les télécharger au préalable sur votre ordinateur.

 

Média en continu

La capacité illimitée du stockage en ligne peut en faire un endroit idéal pour conserver vos films et votre musique, surtout si le service propose la diffusion de médias en continu sur vos appareils. Toutefois, certains services considèrent qu’il s’agit d’une violation des droits d’auteur, à moins que vous ne soyez propriétaire du média en question.

 

Gestion des versions de fichiers

Certains services archivent automatiquement les anciennes versions des fichiers lorsque de nouveaux sont téléchargés, ce qui vous permet de revenir à une version antérieure si nécessaire.

 

Partage de dossiers

Tous les services vous permettent de partager des fichiers, mais seuls certains vous permettent de partager des dossiers entiers.

 

Protection des fichiers pendant le transfert

Vérifiez que votre fournisseur utilise le protocole SSL (Secure Socket Layer), ou son successeur TLS (Transport Layer Security), pour empêcher les pirates de voler des fichiers pendant le transfert.

 

Protection des fichiers lors de leur stockage

Deux méthodes principales sont proposées pour protéger vos fichiers lors de leur stockage :

 

Le cryptage

Lorsque vous cryptez un fichier, des algorithmes spéciaux convertissent son contenu en un code illisible, qui ne peut être annulé tant que le fichier n’a pas détecté la bonne clé de cryptage. Le cryptage des données sur les comptes cloud n’est pas toujours une fonction standard. Si vous le souhaitez, assurez-vous que le service utilise la norme AES (Advanced Encryption Standard) de 256 bits, la norme industrielle pour le cryptage côté serveur. Pour une sécurité encore plus grande, le cryptage contrôlé par l’utilisateur (UCE) crypte les données du côté de l’utilisateur pendant qu’elles sont téléchargées vers le cloud, et les clés des données cryptées sont détenues par l’utilisateur plutôt que par l’entreprise.

 

Double authentification

Lorsqu’une personne souhaite accéder à un fichier ou à un dossier, une mesure secondaire est utilisée pour vérifier la propriété. Il peut s’agir d’un SMS ou d’un e-mail, ou encore d’une demande de code unique à partir d’une application d’authentification. Certains services peuvent générer des liens uniques pour les documents publics, qui expirent une fois que le fichier a été téléchargé.

 

Confidentialité sur le cloud

Ordinateur portable sauvegarde cloud

Ordinateur portable sauvegarde cloud

Protéger vos fichiers des pirates informatiques est une chose, mais est-il possible de garantir que vos données restent totalement privées lorsqu’elles sont cloud ? Les conditions de service, les contrats de licence d’utilisateur final et les allégations de collecte de données par la National Security Agency (NSA) aux États-Unis suggèrent que vos fichiers ne sont peut-être pas réservés à vos seuls yeux. Voici quelques points à prendre en compte :

  • De nombreux services affirment qu’ils ont le droit d’accéder à vos fichiers, mais la plupart ne le feront que si la loi le demande.
  • Certains services indiquent expressément qu’il est interdit aux employés de consulter le contenu des fichiers, à l’exception d’une poignée d’entre eux qui travaillent avec les autorités.
  • Méfiez-vous des services qui n’offrent qu’une vague explication avec très peu de précisions. Ils doivent être traités avec prudence si vous tenez à la protection de votre vie privée.
  • De plus en plus, les services ont des serveurs qui se trouvent hors de la juridiction de la NSA, dans des pays où la collecte injustifiée de données n’est pas répandue. Bien sûr, cela ne signifie pas que vos fichiers sont invulnérables aux autorités si elles soupçonnent une activité criminelle. Ces services utilisent les questions de sécurité comme un argument de vente.
  • Certains services proposent un cryptage contrôlé par l’utilisateur (UCE), de sorte que même si le fournisseur ou les autorités pouvaient accéder à vos fichiers, ils ne pourraient pas en décrypter le contenu.

 

Des serveurs sûrs

Lorsque vous stockez des données cloud, vous courez le risque que les serveurs de l’entreprise tombent en panne ou s’arrêtent complètement. Il est donc utile de savoir quelles entreprises dupliquent vos données dans plusieurs centres de serveurs en guise de sécurité. Par ailleurs, certains services louent leur espace à d’autres fournisseurs, de sorte que si le fournisseur global fait faillite, vous pouvez être affecté même si vous n’êtes pas un client direct.

 

Cinq conseils pour la protection des données pour la sauvegarde en ligne

  1. Ne stockez pas de documents très sensibles ou extrêmement importants dans le cloud si possible (ou cryptez-les d’abord).
  2. Créez un mot de passe sécurisé combinant lettres, chiffres et symboles ou utilisez un gestionnaire de mots de passe.
  3. Chiffrez les fichiers de votre côté avant de les synchroniser avec le cloud, pour une meilleure sécurité. Les entreprises ne peuvent décrypter le contenu que si elles possèdent les clés de décryptage. 7-Zip est un programme gratuit qui permet de crypter les fichiers selon la norme AES-256 bits. Téléchargez-le sur 7-zip.org.
  4. Activez la double authentification si elle est proposée par le service. Cela peut réduire le risque d’accès non autorisé, en particulier dans les dossiers partagés.
  5. Si vous utilisez un portail web sur un ordinateur partagé, utilisez le mode de navigation privée et n’oubliez jamais de vous déconnecter du service.

 

Services de sauvegarde sur le cloud

La sauvegarde cloud est quelque peu différente du stockage synchronisé cloud (bien que certains produits de sauvegarde offrent également des options de synchronisation cloud). La sauvegarde cloud fonctionne à peu près comme une sauvegarde traditionnelle de votre ordinateur sur un disque dur local, mais elle stocke vos fichiers en ligne. La capacité peut cependant être plus limitée que celle d’un disque dur, en raison de l’impossibilité pratique de sauvegarder des téraoctets de données sur Internet.

D’une certaine manière, la sauvegarde cloud rend la protection de vos données encore plus facile que la sauvegarde sur un disque dur externe. Il vous suffit de vous abonner à un service de sauvegarde cloud, d’installer l’application sur votre ordinateur, de nommer les fichiers que vous souhaitez sauvegarder et, à partir de là, c’est à peu près tout, jusqu’à ce que vous ayez besoin de récupérer vos fichiers, bien sûr.

Malheureusement, la sauvegarde cloud ne remplace pas vraiment la sauvegarde sur un disque dur local. Vous devriez quand même le faire. La sauvegarde cloud vous permet d’aller plus loin dans votre tranquillité d’esprit en vous offrant un moyen pratique d’effectuer une sauvegarde hors site. C’est comme une assurance supplémentaire et vous pouvez dormir sur vos deux oreilles en sachant que vous pouvez récupérer non seulement en cas de défaillance du matériel informatique et de logiciels malveillants, mais aussi en cas de vol ou de catastrophe naturelle.

 

Protégez vos données

Les experts conseillent d’avoir plus d’une sauvegarde de toutes vos données et, de préférence, de tout votre ordinateur, ce qui rend la restauration de tout beaucoup plus rapide et plus facile en cas de perte totale. La clé d’un bon système de sauvegarde est d’avoir au moins une sauvegarde stockée hors site, loin de votre ordinateur. C’est là que la sauvegarde cloud brille. C’est la sauvegarde hors site par excellence.

La sauvegarde cloud (en particulier un service qui réplique l’ensemble de votre ordinateur) évite d’avoir à faire tourner vos sauvegardes – en échangeant régulièrement les lecteurs de sauvegarde externes pour qu’il y en ait toujours un chez vous, chez un ami ou un parent ou dans un autre lieu de stockage sûr. C’est comme sauvegarder sur un disque dur externe, mais il n’est plus nécessaire de trimballer votre disque dur pour emporter une copie de vos fichiers hors du site.

Si vous considérez que la sauvegarde cloud consiste à mettre vos fichiers de côté pour les conserver, plutôt que pour y accéder instantanément, vous aurez une meilleure idée de la différence majeure entre la sauvegarde cloud et le stockage (synchronisation) cloud. La sauvegarde cloud vous permettra toujours de récupérer des fichiers individuels ou des dossiers entiers, mais cela peut prendre un certain temps pour récupérer vos fichiers, voire plusieurs heures.

Comme pour la sauvegarde locale, la sauvegarde cloud ne se contente pas de copier des fichiers et des dossiers sur votre ordinateur. Elle peut également prendre en charge d’autres périphériques, tels que les disques durs externes et les NAS (network-attached storage). La sauvegarde cloud est aussi souvent moins chère, par gigaoctet, que le stockage cloud (synchronisation).

 

Inconvénients de la sauvegarde en ligne

Bien que le concept soit brillant, la sauvegarde cloud présente quelques inconvénients. Tout d’abord, elle peut être très lente. La vitesse de sauvegarde dépend de la vitesse de votre connexion Internet et, avec le haut débit, le téléchargement (envoi de vos fichiers vers le cloud) est beaucoup plus lent que le téléchargement. Et la sauvegarde de fichiers cloud peut prendre tellement de temps que ces programmes doivent souvent travailler en arrière-plan. Cela signifie qu’ils ne fonctionneront pas à votre vitesse Internet maximale, car ils doivent laisser suffisamment de ressources informatiques et Internet disponibles pour ne pas ralentir votre ordinateur. De nombreux programmes vous permettent de contrôler cette vitesse et/ou de programmer des sauvegardes lorsque vous n’utilisez pas votre ordinateur, par exemple la nuit. Certains programmes sont suffisamment intelligents pour contourner ce problème en téléchargeant des morceaux dès que votre ordinateur est inactif.

 

Pour des grandes quantité de données  à sauvegarder sur le cloud

En fonction de la quantité de données que vous devez télécharger, cela peut prendre des jours, des semaines, voire des mois, pour sécuriser tous vos fichiers dans le cloud. Si vous ne bénéficiez pas d’un plan illimité avec votre fournisseur d’accès, vous devrez toujours faire face aux limites de données de votre quota mensuel.

Si vous souhaitez vraiment stocker beaucoup d’informations cloud, il est préférable de prendre une longueur d’avance en « ensemençant » vos fichiers. L’ensemencement consiste à ce qu’un service vous permette d’envoyer initialement un disque dur contenant vos fichiers pour vous éviter d’avoir à les télécharger sur l’internet. À partir de là, vous ne téléchargez que les fichiers qui sont nouveaux ou modifiés.

 

Sauvegarde locale

Que vous utilisiez des services de synchronisation ou de sauvegarde cloud, vous devez toujours avoir une sauvegarde locale. Certains services de sauvegarde cloud vous permettent de sauvegarder sur un support local, tel qu’un disque dur externe, ainsi que de sauvegarder sur le cloud. Cela vous évite d’avoir à utiliser des programmes distincts. Toutefois, un programme de sauvegarde locale dédié peut offrir davantage de fonctionnalités, notamment la création d’une image (réplique exacte) de l’ensemble de votre ordinateur.